NHL Rumors, Nous, on est branchés !
Bonjour à tous. Je vous invite a venir nous faire part de vos connaissances sportives (Hockey).

Ici, vous y trouverai tout sur les transactions, signatures, RUMEURS, hockey junior, repêchage, UFA et encore plus.

Viens discuter des nouvelles de l'actualité sportive avec nous !
On t'attend !


AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcalogy
Membre du Temple de la Renomée
Membre du Temple de la Renomée
avatar

Messages : 42277
Localisation : Hull
Équipe(s) préférée(s) : Columbus

PNR
Points NHL Rumors:
4200/5000  (4200/5000)

06122011
MessageCMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!

CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!


(Photo : Sportsnet) Après avoir analysés le premier groupe de la compétition, intéressons-nous au second, celui qui nous intéresse davantage puisqu'il comprend le Canada et surtout nos représentants québécois. Cela dit, même si je considère que le groupe A possède de meilleures aptitudes offensives que le groupe B en général, il faut se l'avouer, le niveau de jeu risque d'être plus élevé dans ce groupe que l'on peut facilement qualifier de "groupe de la mort". Quatre pays lutteront pour éviter la honte : les rondes de rélégation, mais le fait est que l'une de ces quatre formation y sera bien obligé. Je parle bien entendu d'une luttre entre le Canada, les États-Unis, la Finlande et la Tchéquie. Soyons honnêtes, ces quatre équipes sont plus fortes que la Slovaquie et la Suisse, qui lutteront pour le 3e rang dans le groupe A.

Prédictions
1. Canada
2. États-Unis
3. Finlande
4. Tchéquie
5. Danemark

1. CAN CANADA CAN
La dernière fois que les Canadiens avaient remporté ce championnat cinq saisons consécutives, il n'avait pas touché à l'or pour les sept années suivantes, s'inclinant en finale quatre fois au passage. L'an dernier, ils ont échappé pour une deuxième année de suite l'or en finale, contre les Américains et les Russes. En fait, depuis 2001, le Canada a toujours participé à la finale, ce qui fait de lui la puissance de ce tournoi. Années après années, le Canada trouve un moyen de gagner des matchs, il devient donc très difficile de parier contre eux. Est-ce que cette année, ça sera différent? Hmmm... Je ne suis pas celui qui courera le risque.
Offensive : Le Canada n'a jamais réellement eu de problèmes offensivement et cette année ne fera pas exception. Avec des épaules larges et du talent à revendre, cette offensive menée par Tyler Toffoli et Jonathan Huberdeau sera extrêmement dangereuse, particulièrement aux ailes. Un autre nom à retenir est celui de Quinton Howden, qui en sera à sa deuxième année avec l'équipe. Au fait, savez-vous que jeune, il a dû pratiquement réapprendre à marcher à la suite d'une grave blessure au fémur? Le médecin avait dit à ses parents qu'il risquerait de ne plus jamais marcher normalement!! Enfin, cette belle brochette aux ailes donnera peut-être l'idée aux dirigeants de sélectionner des joueurs meilleurs défensivement au centre. Je pense à Philip Danault, qui excelle dans ce domaine.
Défensive : Beaucoup de questions au sujet de la défensive et je vais me faire l'avocat des dirigeants : oui, c'est extrêmement difficile de trancher. Habituellement, le Canada aligne des défenseurs très robustes et très offensifs, au profit de la défensive, la plupart du temps corrigée par un excellent gardien. La donne pourrait toutefois changer avec les deux dernières performances des gardiens du Canada lors du match de la médaille d'or. Des joueurs comme Dougie Hamilton et Brandon Gormley ont déjà leur place d'assurée puisqu'ils sont extrêmement fiables défensivement, mais lorsque vient le temps de choisir entre Scott Harrington et Nathan Beaulieu, la décision se corse. Chose certaine, les dirigeants devront vivre avec leurs décisions, qui ne feront pas l'unanimité, c'est certain. Autre cas intéressant, celui de Mathew Dumba, le prochain P.K. Subban. Don Hay sera-t-il tenté de faire ce qu'on avait fait avec Ryan Ellis il y a quelques années, c'est-à-dire l'employé comme 7e défenseur, lors de moment propice, afin de lui donner l'expérience pour l'an prochain? Si je suis Hay, je le fais.
Gardiens : Difficile à croire, mais le Canada semble incapable de produire des gardiens de la trempe à Carey Price ou encore Jonathan Bernier au cours des dernières années. Pour la deuxième année consécutive, la faiblesse sera entre les deux poteaux, quoique Tyler Bunz pourrait bien créer une petite surprise.

2. USA ÉTATS-UNIS USA
Un coup d'oeil à l'alignement des Américains et c'est clair : il s'agit de l'équipe la mieux équilibrée de la compétition. Ne possédant aucune faille évidente, cette formation sera très difficile à vaincre et elle ne vise rien de moins que la médaille d'or. La compétition se fait en sol canadien cette année et on sait à quel point l'idée de jouer les troubles-fêtes plait à nos voisins du Sud. Avec la possibilité de voir 8 joueurs de retour, il ne faudrait pas prendre à la légère une équipe aussi prometteuse... surtout lorsqu'on regarde le poids de leur brigade défensive.
Offensive : Bien que relativement petite en comparaison aux autres puissances du tournoi, l'attaque américaine est très talentueuse, mais surtout très acharnée et travaillante. Un nom à retenir plus que les autres : J.T. Miller. Il a été sensationnel au U17, incroyable au U18, tout laisse présager qu'il connaîtra un très bon tournoi au U20 également. Appuyé par des Emerson Etem, Brandon Saad et Charlie Coyle, Miller risque d'avoir la tâche facilitée quelque peu. Le joueur pivot de cette offensive sera toutefois Nick Bjugstad. Je l'ai dit, les attaquants sont assez petits, la présence d'un géant de 6'5" et 212 livres est donc essentielle au bon fonctionnement de cette unité.
Défensive : Je ne serais pas surpris de voir la glace craquer sous le poids de cette brigade défensive assez imposante. Menée par Jarred Tinordi et Jon Merrill, les attaquants adverses n'ont qu'à bien se tenir : ça va brasser. De plus, cette défensive pourrait avoir du renfort alors que Justin Faulk, joueur invité au camp, à de bonnes chances de se faire libérer par les Hurricanes d'ici la compétition. Avec ses 6'0" et ses 205 livres, il serait le plus petit défenseur américain. Et tout comme le Canada, le 7e défenseur de l'équipe américaine pourrait bien être une jeune sensation que l'on voudra développer pour les années à venir : Jacob Trouba. Et... on chuchote qu'il pourrait même avoir un poste de régulier, et ce à 17 ans!
Gardiens : Meilleur. Duo. De. Gardiens. Du. Tournoi. Ai-je assez bien résumé? Jack Campbell à l'expérience du tournoi de l'an passée, il sera le numéro 1. Son auxiliaire sera John Gibson, qui agira à titre d'underage, qui prendra donc de l'expérience pour l'an prochain. Combien de pays voudraient avoir Gibson comme #1 dans ce tournoi? Plusieurs... y compris le Canada!

3. FIN FINLANDE FIN
Personne ne le voit allez très loin, mais pourtant, ils sont présents les Finlandais et plus que jamais! Tout le monde voit le Canada, les États-Unis, les Russes, la Suède en finale, mais pendant que ces pays se feront la guerre, la Finlande, avec acharnement, pourrait bien être la petite tortue dans le fameux Fable de la fontaine. En effet, il s'agit du meilleur alignement que présentera ce pays depuis fort longtemps. Avec un peu chance, ce pays pourrait bien se réveiller avec une médaille autour du cou... et ça ne sera pas nécessairement une médaille faite en bronze.
Offensive : On a toujours été habitué à une Finlande méthodique, reposant sur un système de jeu rigoureux qui ne laissait que peu de place à la créativité de ses meilleurs attaquants. La philosophie a changé et on remarque que les joueurs font de plus en plus en finesse, ils sont beaucoup plus créatif qu'auparavant. Fini les conventions, cette année, la Finlande amène avec elle un groupe de jeunes attaquants extrêmement talentueux qui sont capable de noircir la feuille de pointage. C'est d'ailleurs un Finlandais qui a dominé la feuille de pointage au dernier Ivan Hlinka! Dirigée par le très talentueux Mikael Granlund et son frère Markus, cette attaque pourra compter sur des Joel Armia, Miikka Salomaki et Joonas Donskoi, en plus d'un jeune de 16 ans plus que prometteur, Aleksander Barkov. Elle risque de causer des surprises et des dommages cette attaque!
Défensive : On en a vu un apperçu l'an dernier, maintenant, on veut y goûter pour vrai : Olli Maatta, bien qu'il soit le 2e plus jeune défenseur de cette unité, sera le seul défenseur de retour de l'édition de l'an passée et il sera le général de cette défensive qui pourrait bien compter dans ses rangs deux autres bons jeunes de 17 ans en Rasmus Ristolainen et Ville Pokka. La puissance des jeunes? Maatta a beaucoup de pression sur ses épaules, mais comme je l'ai dit, la philosophie change en Finlande et dans un tournoi internationnal comme celui-ci, tout peut arriver.
Gardiens : Et l'une des raisons pour laquelle les dirigeants de l'équipe finlandaise auront plus de liberté au niveau de la sélection de leurs défenseurs, c'est Christopher Gibson. Ce gardien est phénoménal lorsqu'il est mis à rude épreuve et on croit en ses chances de faire un Jaroslav Janus de lui. La différence, c'est que contrairement aux Slovaques de Janus, les Finlandais de Gibson représentent une bien meilleure équipe.

4. CZE TCHÉQUIE CZE
Difficile à croire que la Tchéquie devra passer par les rondes de rélégation, n'est-ce pas? Ça risque fortement d'être le cas, cette équipe sous-performant régulièrement au cours des récentes années. L'objectif de cette année, c'est d'atteindre au moins les demi-finales, ce qui représentera une victoire importante puisque cela signifiera une place devant soit le Canada, soit les États-Unis, soit la Finlande. La tâche sera très difficile. Mais on va se l'avouer, on souhaite tous du succès à cette équipe qui alignera plusieurs produits de la LHJMQ.
Offensive : J'ai très hâte de voir à l'oeuvre cette attaque puisque plusieurs joueurs qui avaient été grandement impressionnant au Ivan Hlinka de 2009 s'y retrouve, je n'ai qu'à penser à Dimitrij Jaskins et Michal Svihalek. De plus, des joueurs très talentueux comme Martin Frk s'y retrouve, tout comme ses compatriotes de la LHJMQ Denis Kindl, Tomas Fillipi, Tomas Hyka, Jakub Culek, Petr Straka et Lukas Sedlak. Ce n'est pas mêlant, je suis presque certain que ça va sacrer en québécois dans le vestiaire! Deux autres joueurs à surveiller, l'espoir du CH Daniel Pribyl, de qui on dit beaucoup de bien, ainsi que le meilleur espoir du pays en vue du prochain repêchage, Tomas Hertl.
Défensive : David Musil, Daniel Krejci et Bohumil Jank devraient voir beaucoup de temps de glace durant le tournoi et la défensive de la Tchéquie reposera vraisemblablement sur leurs épaules. Le manque de profondeur en défensive pourrait caller cette équipe, littéralement.
Gardiens : Petr Mrazek est une valeur sûre devant le filet. Le gardien s'est illustré considérablement en Amérique du Nord et il risque fort de vouloir prouver de quoi il est capable devant ses partisans d'origine. Pour que les dirigeants n'invite pas David Honzik au camp, c'est qu'ils doivent être très confiants avec les gardiens qu'ils ont sous la main.

5. DEN DANEMARK DEN
Cette équipe sera excessivement jeune, la moitié de leur formation étant composé de joueurs de moins de 19 ans. C'est certain qu'avec la réalité du Danemark, on ne peut pas penser à développer une équipe année après année, si un joueur a du talent, il fait l'équipe, parce que ça pourrait prendre 2 ou 3 ans avant que le pays soit de retour dans la compétition. Ça nous donnera une belle occasion de voir joueur Nicklas Jensen, le meilleur joueur de cette équipe, ainsi que deux joueurs de 16 ans, soit Mads Eller, le frère de Lars, et Oliver Bjorkstrand, dont le frère Patrick, de trois ans son cadet, sera aussi de l'alignement.

Merci de m'avoir lu et bon tournoi à tous! Mes prédictions seront postées après le dévoilement des formations finales. D'ici ce temps-là, bonnes discussions!

¯¯\/¯¯¯¯¯¯¯¯
Ceci est un message placide.

 Lalonde - Tkachev - Légaré - Pelletier - Karabacek - Ranger - Burke - Morin - Donaghey - Québec
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Groupe Z pour les voitures caduques
» clin d oeil a mon pote et son groupe caldonia
» groupe chrysler pas bon, pas bon
» Classement CFA - Groupe A
» Groupe Mopar :D (groupe MSN)
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort! :: Commentaires

avatar
Re: CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!
Message le Mar 6 Déc - 22:13 par Jo
Toujours aussi intéressant !
Et je suis amplement d'accord avec ton titre ^^
avatar
Re: CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!
Message le Mar 6 Déc - 22:14 par @Sam_Desbiens7
Canada - États-Unis

Avoir ces deux clubs-là ensemble sérieux... ça va être quelque chose... ^^
avatar
Re: CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!
Message le Mer 7 Déc - 16:00 par drumvoltigeurs
toujours aussi distrayant Wink
 

CMHJ - Groupe B : Le groupe de la mort!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NHL Rumors, Nous, on est branchés ! :: We are the south of the forum :: Archives :: La Prolongation :: Les Blogues de nos Experts :: @Marcalogy-
Sauter vers: